Articles les plus consultés

28 juillet 2011

Chiharu Shiota, mémoire des toiles (Venise II)

L'installation Memory of Books de Chiharu Shiota à Venise, un moment suspendu et magique, découvert presque par hasard dans l'intimité d'une petite galerie près de l'Arsenal; poésie, sens et économie de moyens : une alchimie exceptionnelle qui se démarque du barnum ambiant de la Biennale. (Photo JFD). Gervasutti Foundation, Castello, Venise. Découvrir une vidéo de l'installation sur youtube : http://www.youtube.com/watch?v=RelzYy23pb4

"Chiharu Shiota est une artiste japonaise établie à Berlin. Depuis le milieu des années 90, elle a fait des installations de fils entrelacés sa signature. Tendant des fils de laine noirs aux murs, sols et plafonds des espaces d’exposition, elle crée des réseaux graphiques impressionnants, au travers desquels le visiteur doit trouver son chemin et sa place. Ces toiles gigantesques enveloppent très souvent des objets de son quotidien : chaises, lits, pianos, vêtements, comme si l’artiste essayait, en les retenant prisonniers dans sa toile, de conserver la trace de ces objets qui menacent de disparaître de sa mémoire."


Extrait d'une présentation de l'artiste sur le site Rough Dreams (voir la vidéo) : http://roughdreams.fr/2011/03/chiharu-shiota/



Si à Venise Chiharu Shiota a joué sur la discrétion, elle est l'auteur depuis une dizaine d'années de nombreuses installations et scénographies très spectaculaires, mettant en scène des fils, des valises, des châssis... et des corps. Découvrir l'ensemble de son œuvre sur son site : http://www.chiharu-shiota.com/

"Matsukaze", un opéra de Toshio Hosokawa avec une scénographie de Chiharu Shiota, au Théâtre Royal de la Monnaie ("La Monnaie"), à Bruxelles en 2011. http://www.lamonnaie.be/fr/opera/56/

Copyright (C) 2003 Chiharu Shiota All Rights Reserved.

26 juillet 2011

J. Seward Johnson, under Marilyn...

Voir l'article "A Chicago, une sculpture de Marilyn les fesses à l'air fait polémique" sur fluctuat.net : http://arts.fluctuat.net/blog/49833-a-chicago-une-sculpture-de-marilyn-les-fesses-a-l-air-fait-polemique.html
Le site "kitchissime"de l'artiste : http://www.sewardjohnson.com/site/index.html

L’art autoroutier, Objets Sculptés Non Identifiés... (France)

Un petit air de vacances pour ce billet. C'est grand, c'est voyant, c'est le long d'une autoroute et ce n'est pas nécessairement une réussite; vous avez déjà vu cela quelque part, mais vous ne savez plus très bien à quel endroit : A7, A9, A34, A39, A61, A64, A72...


"Le poulet de Bresse" de Jean Brisé; le "plus grand poulet du monde"...


"Sur la trace des vikings". Sculpture de Georges Saulterre (1991) Photo Frederic Bisson.
Le site de l'artiste : http://www.saulterre.com/ (à vendre...)
Pour un complément  d'information, voir également la page wikipédia (qui informe le lecteur que "Le ton de cet article ou de cette section est trop promotionnel ou publicitaire")
https://fr.wikipedia.org/wiki/Georges_Saulterre

 
"La porte du soleil" de Ivan Avoscan. Le site de l'artiste : http://www.avoscan.eu/


"Les flèches des cathédrales", par Georges Saulterre


"Woinic", le sanglier, sculpture monumentale d'Éric Sléziak


"La colonne brisée"d'Anne et Patrick Poirier.


"Le Tour de France dans les Pyrenées" vu par le sculpteur Jean -Bernard Metais
© Christian Lionel-Dupont /Fedephoto.com


Et puis il y a celles qu'on attend, comme la fameuse "Femme Loire" (20 mètres de haut et 40 de long) qu'une pétition a définitivement écartée de l'Abbaye de Marmoutier (2013?) pour la coucher le long de la A10; voir : http://www.femmeloire.com/images/stories/dossier_presse_femme_loire.pdf







 

Lire aussi l'article "L'art autoroutier, cet obscur objet de distraction au volant" dans l'hebdomadaire Le Point (extraits).
 ... La plupart de ces statues et sculptures remontent aux années 1980-1990, quand l'art autoroutier a connu son heure de gloire à la faveur de la commande publique et de la règle du "1%" qui réservait, sur un chantier, une somme destinée à la réalisation d'une œuvre décorative. Pour les autoroutes, le taux avait été ramené à un pour mille.
Des œuvres "pas toujours du meilleur goût"
La littérature est rare sur le sujet, et plutôt critique.
En 1998, le Journal des Arts estimait que "les sommes dépensées par certaines sociétés d'autoroutes, en particulier celles du sud de la France, pour orner le bord des chaussées ou les aires de repos, n'ont pas toujours donné naissance à des œuvres du meilleur goût"...


19 juillet 2011

Voir Venise et...un peu de tout (I)

Le couple Jennifer Allora et Guillermo Calzadilla, USA (Giardini, Pavillon des Etats-Unis) avec "Track and Field", une installation-performance, bruyante et spectaculaire. Des oeuvres à l'image du pays? Religion, économie, politique... Des moyens énormes, de l'humour, show et paillettes, sens de la com... C'est propre, c'est efficace et c'est... court.


Urs Fischer, Suisse (Arsenal) : "Ars brevis vita longa", une installation (photo partie principale "Enlèvement des Sabines", 11 juillet 2011) à grand spectacle, en cire qui se consume durant toute la Biennale. Une question : que restera t'il en novembre? De nombreux câbles d'acier avaient été rajoutés depuis un mois et certains fragments "réarrangés" sur le sol... Images de qualité sur : http://www.designboom.com/weblog/cat/10/view/15021/urs-fischer-at-venice-art-biennale-2011.html
Voir sur dailymotion une petite vidéo "rétrospective" de son œuvre : http://www.dailymotion.com/video/xcju39_urs-fischer_creation




Adrian Villar Rojas, Argentine (Arsenal, Pavillon d'Argentine ): "The Murderer of your Heritage", un jardin monumental de béton; tout simplement puissant! Une tentative pour répondre à sa question : "What will the last piece of art ever to be made by a human look like before we disappear from the face of the earth?". Quelques photos et interview : http://www.feelguide.com/2011/07/03/adrian-villar-rojas-award-winning-monolithic-sculptures-from-venice-biennale-inspired-by-multiple-parallel-universes/

Photos JFD