Articles les plus consultés

21 mars 2007

Sculpture sur glace








GLACES ÉPHÉMÈRES

Une tour qui fabrique de la glace en son sommet ; les glaçons produits régulièrement par la machine descendent par gravité en empruntant des itinéraires variés : diverses « machines artistiques et ludiques » bougent, tournent et sonnent lors de ces déplacements ; la glace roule, rebondit, heurte, glisse, pèse, presse, sonne, carillonne, gonfle, se teinte, fond, s’évapore…

En références aux « neiges éternelles », une installation temporaire qui produit de la glace et la transforme en énergie créatrice, avec en filigrane une référence à l’évolution climatique que nous vivons sans doute à notre époque.
Exposée dans la cour de l’Hôtel de Ville de Bruxelles du 1er au 11 mars 2007; un lieu de haute valeur symbolique pour notre institution : lieu de naissance et premières années d’activité pour notre école : l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles qui fêtera bientôt ses 300 ans (en 2011). Un lieu marqué par l’étoile : centre de la cité, mais aussi lieu marqué par la symbolique alchimique ; nous y pratiquons la transmutation de la matière et de l’énergie.

Cette création sera réassemblée dans les locaux de l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles (144, rue du midi à 1000 Bruxelles) à l'occasion de l'exposition des travaux de fin d'année du 20 au 30 juin 2007.
Les différentes interventions et la structure ont été réalisées par les étudiants sous la direction de Jean-François Diord et Mario Ferretti.