Articles les plus consultés

02 juin 2008

Rétrospective Jeff Koons

Première grande rétrospective de l'artiste Jeff Koons. Il présente ses installations, peintures (et sculptures, bien que le terme ne soit plus employé et que ça y ressemble beaucoup...) au Musée d'art contemporain de Chicago. Du 31 mai au 21 septembre 2008.
A quelques heures de l'inauguration au Musée d'art contemporain de la ville, ganté de blanc, Jeff Koons ajuste avec soin le piédestal d'une de ses pièces les plus connues: le lapin gonflable en inox. A plusieurs reprises, il vérifie minutieusement l'esthétique du lapin face à un oeuf géant mauve et un homard rouge gonflable qui pend du plafond.
Son but est de créer une réaction physique et viscérale chez le spectateur.
"Je voudrais que les visiteurs réalisent que leurs propres réactions vis-à-vis de cet art est le sens même de ce travail", confie l'artiste.
"L'art a la capacité d'essayer d'imiter la vie, d'essayer, à travers des choses inanimées, de défier l'énergie vitale et devenir une forme de vie à lui seul", ajoute-t-il.
Suite de l'article : http://afp.google.com/article/ALeqM5imfLm884pNBdCcuw-wAFxgOGx8KQ

Si vous allez au Guggenheim de Bilbao vous découvrirez la kitchissime sculpture de Puppy : "el Puppy del Guggy", comme disent les habitants de Bilbao; n'oubliez pas l'araignée géante de Louise Bourgeois à l'autre entrée.

Lire l'entretien du journal Le Monde en 2005 : http://www.lemonde.fr/culture/article/2005/08/30/jeff-koons-la-sexualite-c-est-l-objet-principal-de-l-art_683812_3246.html#ens_id=676746

Le site de l'artiste : http://www.jeffkoons.com/