Articles les plus consultés

01 juillet 2009

Giacometti, "l'éblouisseur"

Alberto Giacometti dans son atelier dans la rue Hippolyte Maindron, env. 1950. © FAAG


Alberto Giacometti dans son atelier dans la rue Hippolyte Maindron, 1927 Photo: Eberhard W. Kornfeld





...]Mais le héros, c'est Alberto (1901-1966). Et, selon Suzanne Pagé, qui monta avec l'artiste Rémy Zaugg (encore un Suisse) et l'architecte Jean-François Bodin une exposition d'anthologie au Musée d'art moderne de la Ville de Paris en 1991 : "C'est la meilleure rétrospective qui pouvait être faite aujourd'hui !"
Qu'on en juge : 150 oeuvres, dont beaucoup rarement, voire jamais, montrées, malgré la multiplication des expositions ces derniers temps : l'une à Berlin, puis à Zurich, consacrée à l'influence de l'art égyptien sur l'artiste ; l'autre, à Genève, au Musée Rath ; une troisième, au Centre Georges Pompidou en 2008, centrée sur les collections de la Fondation Giacometti de Paris. Cette dernière a prêté 20 oeuvres, son homologue de Zurich 35. Le reste provient de musées ou de collections privées. Et d'Ernst Beyeler lui-même. Le galeriste à l'origine de la fondation bâloise a eu en effet entre les mains plus de 300 Giacometti. Il en a conservé quelques-uns. Et il sait où sont les autres.[...



"Giacometti", Fondation Beyeler, Baselstrasse 101, Riehen (Suisse). Jusqu'au 11 octobre 2009.
http://www.beyeler.com/