Articles les plus consultés

24 mars 2012

Beauté aseptisée

 François Pompon, "Tête d’Orang-outan" (1930) © RMN / A. Morin / Gallimard

Peintures, dessins, sculptures, photographies, célèbres ou insolites... La manifestation réunit environ 120 chefs-d’œuvre de l’art occidental, de la Renaissance à nos jours, avec un parti pris radical et inédit : ne montrer que des œuvres où l’animal est représenté seul et pour lui-même, hors de toute présence humaine. Cette merveilleuse ménagerie, scénarisée dans un souci de clarté et d’accessibilité à tous les publics, mêlera le sauvage et le domestique, l’étrange et le familier.
Extrait de la présentation de l'exposition sur le site : "Beauté animale" ; visible au Grand Palais, du 21 mars au 16 juillet 2012
Quelques photos de l'exposition à découvrir sur  http://www.francetv.fr/info/beaute-animale-au-grand-palais_74933.html
Notons que l'exposition propose un e-album en sus du catalogue version papier.

Extrait d'un avis mitigé du Monde dans un article intitulé "Une exposition bête et gentille"
On ne peut s'empêcher de penser que "Beauté animale" a été conçu comme un spectacle tous publics, aseptisé, aimable, consensuel comme on dit. Et que, pour cela, un sujet très intéressant est réduit à de belles images.

D'autres bêtes sur SCULPTURE :  http://acasculpture.blogspot.com/2012/01/betes-off-sculpture.html


Et pour le plaisir, un dessin très sculptural (repris du Monde) d'Albrecht Dürer (1471-1528). "Rhinocéros" (1515). Gravure sur bois, 21,2 x 30 cm. Paris, BNF, département des estampes et de la photographie. © Paris, Bibliothèque nationale de France