Articles les plus consultés

27 septembre 2012

Pascal Bernier, la chasse aux cauchemards

"Éléphanteau"(2000).Animaux naturalisés, bandages, acrylique. 
C'est certainement cette série des accidents de chasse que le public associe immédiatement à l'artiste.

Cet automne, avec une exposition consacrée au plasticien Pascal Bernier, le Botanique met à l'honneur une des figures majeures de la scène artistique belge contemporaine.
Adepte de la pensée paradoxale et de la purge par le rire - qui «aide à réfléchir en évitant de déprimer» -, cet héritier de la culture de masse des années 80, dresse depuis une vingtaine d'années le portrait d'un monde désenchanté.
Extrait de la présentation de l'artiste sur le site du Botanique.

 "The morning after the evening before (2008);153 x 150 x 150 cm. 
Bois, miroirs, sable, confettis. 
La version présentée sur le site de l'artiste est différente de celle du Botanique. 
© RTBF – Françoise Brumagne – 2012
Ce dispositif de mise en abîme a déjà été utilisé à plusieurs reprises par Pascal Bernier, 
avec par exemple des billets (In God we trust - 2009), ou des cochons (Farm sets, 1997-2000) .

" Finalement, retables, ruines, charniers, dérives de la violence, on est toujours dans le même délire à travers le capitalisme actuel. La base de mon travail est toujours extrêmement sentimentale et affective. Je suis un narratif. Quand je dessine les insectes en train de copuler, l'apparente violence du rapport sexuel n'arrive même pas à la cheville de la violence mentale ou sexuelle que peuvent infliger les adultes. L'engagement, ce n'est pas ma tasse de thé. Comme un cancer, j'espère que mon travail induise une petite réflexion philosophique chez le spectateur."
Extrait de l'interview "Accidents de chasse au Botanique"de Pascal Bernier, par Dominique Legrand dans lesoir.be de ce 27 septembre.

"Bipolar perversion"(2001).190 x 250 x 100 cm. Ours polaire naturalisé, ours en peluche.

Toutes les photos de l'expo : http://www.rtbf.be/culture/galeries/detail_a-pop-nightmare-pascal-bernier-au?albumId=5792476066419584497

« A Pop Nightmare », Botanique, 236 rue Royale, 1210-Bruxelles, jusqu'au 18 novembre 2012.

Nous avions déjà parlé récemment de Pascal Bernier, toujours au Botanique, dans le cadre de l'exposition Wunderkammer http://acasculpture.blogspot.be/2011/12/wunderkammer-et-cabinets-de-curiosites.html

Le site de l'artiste : http://www.pascalbernier.com/