Articles les plus consultés

13 juin 2009

Prêt de sculptures, les frises du Parthénon

Photo du chantier de l'Acropole en 2007. (JFD)



"La Grèce a rejeté la proposition du British Museum de lui prêter les frises du Parthénon pillées au XIXe siècle par un diplomate britannique refusant de légaliser "leur pillage". La Grèce a rejeté jeudi 11 juin la proposition du British Museum de lui prêter les frises en marbre du Parthénon, objet d'une longue controverse, estimant que son acceptation "légaliserait leur pillage" au XIXe siècle par un diplomate britannique. Dans un communiqué, le ministre de la Culture Antonis Samaras déclare que "le gouvernement - et tout autre gouvernement grec aurait fait pareil - se trouve dans l'obligation de rejeter l'offre"."Accepter l'offre équivaudrait à légaliser l'arrachage de ces marbres et le découpage du monument il y a 207 ans" poursuit le ministre. Antonis Samaras réagissait aux déclarations de la porte-parole du British Museum, Hannah Boulton mercredi à la radio Greek Skai proposant de prêter les marbres à la Grèce pendant trois mois."


Suite de l'article sur le site de Nouvel Obs.com : http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/culture/20090611.OBS0237/athenes_ne_transige_pas_sur_les_frises_du_parthenon.html?idfx=RSS_culture&xtor=RSS-33
Les pages du British Museum consacrées à la frise du Parthénon : http://www.britishmuseum.org/explore/galleries/ancient_greece_and_rome/rooms_18,_18a,_18b_parthenon.aspx
La position du gouvernement grec sur la question : http://odysseus.culture.gr/a/1/12/ea121.html ; et un site intéressant traitant des différents points de vue en présence : http://www.uk.digiserve.com/mentor/frises/

D'autres pays par contre ont montré l'exemple; il faut juste préciser que la taille des fragments restitués est sans commune mesure avec celle des sculptures qui font l'objet du différent anglo-grec : http://culture.france2.fr/patrimoine/actu/46768272-fr.php