Articles les plus consultés

20 juin 2009

Xavier Veilhan à Versailles



"Après le homard de Jeff Koons dont l'oeuvre kitsch avait défrayé la chronique, le château de Versailles et ses jardins accueilleront à l'automne un jet d'eau, une femme nue ou des statues d'architectes contemporains, créés par le plasticien français Xavier Veilhan."


Suite de l'article : http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39-39634369@7-54,0.html
Exposition du 13 septembre au 13 décembre 2009

Le dossier de presse pour les détails : http://www.veilhan.net/bo/medias/download/cible_1244802643.pdf
Site Internet de Xavier Veilhan : http://www.veilhan.net/



Le Rhinocéros rouge de Xavier Veilhan au Centre Pompidou en 2001



« Quand je fais Le Rhinocéros rouge, je fais un rhinocéros "le plus rhinocéros et le plus rouge". Si je peux pousser le bouton à fond, je ne m’en prive pas. J’aime l’idée de concevoir des oeuvres qui puissent fonctionner comme des souvenirs - comme des images qui, à la manière des icônes sur un écran d’ordinateur, transportent intellectuellement ceux qui les activent ». Le Rhinocéros agit finalement comme un raccourci visuel : à la fois une sorte de logotype et une sculpture furtive que l’on peut à peine regarder. Le Rhinocéros est cet objet qui exemplifie ce principe déterminant qu’aime à rappeler Xavier Veilhan : « le propre de l’image, c’est de pouvoir gagner du temps ».
De Xavier Veilhan, texte de David Perreau, Hazan, Paris, 2004.