Articles les plus consultés

28 août 2010

Copie originale, la photographie de la sculpture

"Endless Column in Voulangis" (1947) de Constantin Brancusi; Musée National D'Art Moderne, Centre Pompidou, Artist Rights Society (ARS), New York/ADAGP, Paris



Une exploration de ces liens puissants tissés entre ces deux médium artistiques, bien au delà des évidences et du "sens unique", une "pollinisation croisée", comme formulé sur le site DLK Collection http://dlkcollection.blogspot.com/2010/08/original-copy-photography-of-sculpture.html .
Dix sections structurent cette présentation de 340 oeuvres de 110 artistes dont : Brassaï, André Kertész, Cindy Sherman, Eugène Atget, Constantin Brancusi, Marcel Duchamp, Man Ray, Henri Cartier-Bresson, Anselm Kiefer, Josef Koudelka, Christo,
Michael Heizer, Richard Long, Gordon Matta-Clark, Bruce Nauman, Dennis Oppenheim, Robert Smithson, Rachel Whiteread, Marcel Broodthaers, Fischli/Weiss, Hans Bellmer, Max Ernst, Robert Mapplethorpe, Sophie Taeuber-Arp, Joseph Beuys, Jim Dine, Gilbert & George, Yves Klein, Ana Mendieta, Robert Morris, Claes Oldenburg, Dennis Oppenheim, Erwin Wurm …



"The Three Sisters" (1984) de Fischli/Weiss;
Photo credit Courtesy the artists and Matthew Marks Gallery, New York



Une exposition à découvrir par son catalogue "The Original Copy: Photography of Sculpture, 1839 to Today", par Roxana Marcoci (que vous trouverez par exemple sur amazon.com : http://www.amazon.com/Original-Copy-Photography-Sculpture-Today/dp/0870707574) ;
au travers du site très illustré qui lui est consacré : http://www.moma.org/interactives/exhibitions/2010/originalcopy/ ;
ou tout simplement "in live" au MoMA de New York ( http://www.moma.org/visit/calendar/exhibitions/970 ).
Voir également l'article du New York Times : http://www.nytimes.com/2010/07/30/arts/design/30original.html?_r=1

Sur ce thème, découvrir absolument la réflexion de Charles Auquière consacrée à l'oeuvre de l'artiste majeur du land art qu'est Andy Goldsworthy et de sa relation à la photographie.

"S’inscrivant au cœur du travail sculptural d’Andy Goldsworthy, la photographie ne peut y être considérée comme un simple médiateur. Nécessaire à l’accomplissement de l’œuvre, elle implique en effet la transformation d’un art in situ, éphémère, unique et naturel en un produit ex situ, pérenne, multiple et chimique. La relation entre ces deux états antithétiques a pu être perçue comme paradoxale, mais elle reflète la logique de toute la démarche de l’artiste : voir, et donner à voir. Comprendre ce rapport ambigu, c’est comprendre la véritable nature de son travail."

Présentation du livre sur le site de l'éditeur.


"La Nature photographique d’Andy Goldsworthy" par Charles Auquière ; collection Palimpsestes à La Lettre Volée (ISBN 2-87317-153-7 ).

Et les artistes contemporains qui associent la photo à leur médium de prédilection sont nombreux. Voir par exemple : http://artsplastiques.blogs.liberation.fr/participatif/2010/08/georges-rousse-une-question-de-point-de-vue.html