Articles les plus consultés

31 août 2011

Images sans fin de Brancusi


Bande annonce de l'exposition par le Centre Pompidou


Au cours des années 1920, Constantin Brancusi instaure un dialogue fécond entre sa production sculptée, la photographie et le film. Sur les conseils de Man Ray, il entreprend de réaliser des photographies de ses sculptures et peu après, de les filmer.
À travers un ensemble exceptionnel d'une centaine de photographies et de films inédits, l'exposition montre, pour la première fois, sa production photographique et cinématographique en explorant les divers aspects de cette relation.
Jeux détonnants sur la lumière et les matériaux, sur le mouvement et sur le cadrage, essais innombrables sur les multiples états possibles d'un même cliché et d'une même œuvre, allers-retours incessants entre l'image animée et l'image arrêtée, contribuent à la construction d'un regard singulier sur ses productions sculptées.
Extraits de la présentation sur la page du Centre Pompidou :
http://www.centrepompidou.fr/Pompidou/Manifs.nsf/AllExpositions/83720C68DF23A65DC125782400345513?OpenDocument&sessionM=2.2.2&L=1

Exposition présentée jusqu'au 12 septembre 2011.

Un article de Luc Desbenoit dans Télérama : http://www.telerama.fr/art/images-sans-fin,72310.php
Accrochée dans une pénombre médiumnique, l'exposition met le spectateur en contact direct avec l'esprit de Brancusi. Remarquablement pensée, accompagnée de textes courts et précis qui recentrent l'attention à des moments clefs, elle gagne son pari : donner à voir cette œuvre aux prémices de l'art moderne à travers les yeux de son créateur.