Articles les plus consultés

13 mai 2008

Sculpture à la chaîne : Fabrice Hyber

M. Chirac avait inauguré en 2007 une sculpture - "Le Cri, l'Ecrit" - de l'artiste français Fabrice Hyber, constituée de trois maillons d'une chaîne brisée. Cette année, Nicolas Sarkozy présidera ce samedi 17 mai, dans le jardin du Luxembourg à Paris, une cérémonie de commémoration "des mémoires de la traite négrière, de l'esclavage et de leurs abolitions".

"Le cri c’est la marque de l’abolition de l’esclavage mais aussi la mise en garde contre l’esclavage moderne.Le cri est de peur, de larmes mais aussi de joie.Le cri est une métaphore de cet asservissement qui a été aboli par les textes.Le cri c’est un dessin dans l’espace ; pour le jardin devant le Sénat, il fallait un écrit ! L’abolition de l’esclavage, c’est l’anneau de chaîne ouvert, l’anneau fermé c’est que tout peut recommencer, et le piétement c’est le retour aux racines, mais c’est aussi la Terre qui est un boulet…"

Oeuvres de l'artiste visibles sur le tonique "hyber santé" : http://www.hybert.com/ ou http://www.hyber.tv/