Articles les plus consultés

19 mai 2008

Olivier Strebelle à Pékin : sculpture olympique polémique "Athletes Alley"

Olivier Strebelle à Pékin en 2007 lors des premiers repérages

L'inauguration d' "Athletes Alley" d'Olivier Strebelle est prévue pour ce vendredi. Cette sculpture monumentale est offerte à la Chine par la Belgique à l'occasion des Jeux Olympiques, et cela suscite quelques remous artistiques et politiques. Le ministre belge des Affaires étrangères Karel De Gucht fait le déplacement dans un climat tendu autour de la question des droits de l'homme au Tibet.

Voir par exemple un article de La Libre http://www.lalibre.be/index.php?view=article&art_id=413244 dont voici un extrait :

Si l'oeuvre laisse pour le moins sceptique, elle aurait enthousiasmé la mairie de Pékin. Seul Strebelle aura une oeuvre sur le site des Jeux ! Ce sera "un don de la Belgique" avait promis Verhofstadt, payé par un réseau d'amis riches et de firmes actives ou non en Chine (Janssen Pharmaceutica, Total CMB, Suez, Delhaize, etc.) et par la loterie qui devait donner 1,5 million d'euros. L'oeuvre devrait être pérenne. A l'accueil glacial des milieux artistiques devant cette oeuvre, s'ajoute maintenant la polémique politique à l'encontre de la Chine. Yves Leterme s'est contenté de dire : "La décision avait été prise il y a quelques années. Il faut tenir parole et faire ce qui avait été décidé."