Articles les plus consultés

10 mars 2011

"Tout, sauf une sculpture"...

« Nous avons appris qu'un projet d'oeuvre d'art contemporain au milieu du rond-point, à la place du mimosa, était à l'étude en mairie », s'indigne Claude Lubrano, président du comité de quartier Cimiez - Rimiez - Brancolar - Scuderi et Commandant Gérôme. « Nous n'avons même pas été consultés. Nous ne voulons pas de ce projet, car nous voulons préserver la verdure du quartier pour nos générations futures. Et si on peut éviter un morceau de fer... »
Gérard Baudoux, conseiller municipal délégué à l'art moderne et contemporain, explique : « Je ne vous cache pas que votre choix serait beaucoup plus économique. Mais le président du comité de quartier Hauciri m'a proposé ce projet et je n'y étais pas hostile, d'autant que ça paraissait correspondre à la volonté des gens du quartier - d'après ce qui m'a été présenté comme un sondage auprès de 300 personnes... De plus, une oeuvre d'art contemporain est compatible avec un écrin de verdure. »
La salle ne semble pas de cet avis. Dans l'assemblée, Jacques Peyrat, ancien maire de Nice et riverain, fait une proposition : celle d'un « arbre aux caractéristiques romaines et antiques qui est en lui-même une oeuvre d'art : l'olivier, surtout s'il est centenaire. » Une proposition applaudie. « S'il n'y a que ça pour vous satisfaire, nous allons le faire », se sont accordés Gérard Baudoux et Bernard Baudin... tout en précisant que le débat restait ouvert.
Exrait d'un article de Yann Delanoë pour Nice-Matin à propos de débats d'un comité de quartier de Nice, paru sur le site : http://www.nice.maville.com/actu/actudet_--Tout-sauf-une-sculpture-_loc-1720145_actu.Htm
Lire également la suite : http://www.nicematin.com/article/nice/commandant-gerome-sosno-renonce-a-son-projet