Articles les plus consultés

12 septembre 2006

Projet "Habitations Sociales" 2005-2006

Paru dans ARTRANSIT, Périodique trimestriel édité par l'asbl Galerie de Prêt d'œuvres d'Art Artothèque de Woluwe-Saint-Lambert. Septembre Octobre Novembre 2006

LES HEUREUX ÉLUS DE LA SOCIÉTÉ IMMOBILIÈRE L'HABITATION SOCIALE

Précédemment annoncé dans notre périodique Artransit, le jury de fin d'études de l'Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles s'est réuni fin juin pour proposer à la Direction de la Société immobilière de Woluwe-Saint-Lambert d'analyser les projets d'intégration sculpturale destinés aux espaces verts encadrant les habitations sociales.
En présence du Président de la Commission Royale des Monuments et Sites, Jacques Degryse, et du Directeur général de la Société immobilière Jean-Jacques Rifflart il a été décidé que quatre projets vont faire l'objet d'une étude budgétaire et de faisabilité précise. Leurs conclusions doivent parvenir à la Galerie de Prêt d'Oeuvres d'Art pour octobre prochain afin de les soumettre à ses partenaires pour une sélection définitive.

Il s'agit des propositions d'intégration de :

Christina Jékey : Intégration ludique composée de cubes de verre équipés de fibre optique illustrant Sirius, la "constellation du chien" , accompagnée d'un porte-clef individuel symbolisant l'appartenance du locataire à un des quartiers du site en lui confiant la clef de son accès. (chjekey@hotmail.com)

Gil Lenders dont le projet consiste à reproduire en céramique l'environnement (bois, friche, plantations, pelouse...) sur une esplanade oubliée du bâtiment voisin. (gil_lenders@yahoo.fr)

Aude Van Schaftingen, amoureuse des refuges magiques et imaginaires de notre enfance, reproduit en branchages différents modèles qui les caractérisent (cabane, roulotte, tente, chariot...) afin d'accueillir les plus jeunes habitants des lieux.

Isabelle Frémin transforme l'ancien bac à sable en une piscine publique imaginaire. Les plantations florales saisonnières avec la complicité des habitants y onduleront du bleu tendre au bleu outremer pour mieux accueillir les reflets du ciel et les accessoires fictifs de plongée inviteront les locataires à la convivialité.

La réhabilitation de coins perdus, le souhait de communication, l'implication des locataires dans le respect et le partage des biens mis à leur disposition ont été les moteurs de la réflexion entamée, il y a une année déjà, par les finalistes de la promotion 2005-2006.
Je félicite les élèves de l'Académie Royale des Beaux-Arts d'avoir poursuivi passionnément leurs investigations et d'avoir pu exprimer leur créativité par leur persévérance en dépit des difficultés qu'ils ont pu rencontrer.

Françoise Mortier, Directrice de la GPOA