Articles les plus consultés

05 février 2010

Franck Loret aux racines de la matière


Passionné par le mouvement, la légèreté et les traces qu’on laisse derrière soi, Franck Loret travaille depuis une dizaine d’années sur le papier. Il a présenté récemment à la galerie de Buci sa dernière collection "Fragments intérieurs", des sculptures réalisées en papier mâché sans structure interne.
A voir pour la technique : http://www.ducotedechezvous.com/mpng2-front/pre?zone=dcdcv&idLSPub=1236348110
«Mes structures dessinent la trace d’événements passés. Une représentation physique du cheminement invisible des sentiments; maillage des liens qui nous unissent les uns aux autres. Élaborées en rhizomes, elles expriment la multiplicité des histoires qui nous construisent. Chaque pièce va chercher l’émotion dans l’univers de celui qui la regarde. La légèreté de la sculpture est primordiale. Elle laisse passer l’air, et se nourrit de la lumière qui l’entoure. A priori inerte, cette matière grise, à la fois végétale et organique, semble vibrer d’un désir de mouvement...»