Articles les plus consultés

21 février 2010

Vito Acconci, "Le Corps comme sculpture"

Vito Acconci, Three Relationship studies, 1970. Capture de vidéo. Coll. Centre Pompidou.


Dans le cadre de sa programmation d'art contemporain, le musée Rodin initie, en collaboration avec le Centre Pompidou, un cycle de présentation sur trois ans consacré à la vidéo d'artistes qui, dans les années 1960-1970, ont mis le rapport au corps au centre de leur pratique artistique, notamment à travers la performance. Dans une volonté d'exploration de l'espace, du temps ou encore des réseaux sociaux et culturels, l'artiste américain Vito Acconci a réalisé, au début des années 1970, une série de vidéos dans lesquelles il filme son propre corps : qu'il se batte contre son ombre ou son reflet, qu'il imite les actions simples d'autrui, ou qu'il se caresse le ventre avec un cafard, Vito Acconci repousse les limites de la perception du corps.

Du 2 au 28 février, au Musée Rodin à Paris : http://www.musee-rodin.fr/accueil.htm
Nous avions déjà évoqué ce cycle : http://acasculpture.blogspot.com/2010/01/rodin-face-ses-modeles-rodin-face-lart.html
Une conférence donnée par l'artiste au Centre Pompidou en janvier 2010. Une heure et demie (!) pour découvrir le cheminement de ce créateur exceptionnel aux multiples facettes, chez qui tout commença par les mots; il revient sur ses expériences et sa pratique du langage, en vue de décrire les enjeux théoriques, esthétiques et politiques de son écriture : http://www.dailymotion.com/video/xc2wnr_vito-acconci-exp%C3%A9riences-de-langage_creation
Si vous cherchez par exemple dans un moteur de recherche "Vito Acconci", vous trouverez sans doute ce site "Acconci Studio" http://www.acconci.com/ , qui n'a rien à voir -à première vue- avec l'artiste des vidéos : c'est un bureau d'étude architecture/design de New-York. En réalité, il s'agit du même personnage très polyvalent qui, après une carrière de poète, performer et artiste plasticien, s'oriente alors vers la réalisation d'installations et d'environnements; il fonde en 1988 "Acconci Studio", véritable cellule de travail réunissant des architectes et des artistes.
...l'espace public devrait fonctionner comme un forum, être un lieu de débats et de discussions...