Articles les plus consultés

08 mars 2010

Felix Gonzalez-Torres, la mort en face

«Sans titre (Portrait de Ross)», ChicagoInstitute of Art.
Cette œuvre représente le poids (en bonne santé) de Ross, l'ami de Felix Gonzalez-Torres, mort du sida en 1992, soit quatre ans avant son propre décès dû également au sida.
Les visiteurs peuvent prendre un bonbon et l'installation est régulièrement réapprovisionnée.


"Il n'y a pas grand-chose à "voir" dans la rétrospective que le Wiels, centre d'art bruxellois, consacre à l'artiste Felix Gonzalez-Torres, mort avant ses 40 ans, en 1996. Mais cela n'empêche en rien le ravissement. Car ce plasticien américain d'origine cubaine a produit dans les années 1980 et 1990 une œuvre fondamentale, qui continue à inspirer les artistes de toute la planète. Rares sont les expositions qui se permettent de réunir une telle concentration de pièces maîtresses, sans pour autant virer au tombeau. Quand Gonzalez-Torres fut le représentant posthume des Etats-Unis à la Biennale de Venise en 2007, l'hommage était bien triste. A Bruxelles, au contraire, l’œuvre retrouve toute sa force vitale, portée par des envolées alchimistes."



Sa dernière oeuvre avait été présenté fin 2009 à l'exposition "Deadline" : http://www.parismusees.com/deadline/ et http://acasculpture.blogspot.com/2009/11/deadline-last-minute.html