Articles les plus consultés

08 mars 2010

Gustav Metzger, l'art autodestructif

"Liquid Crystal Environment" (2005–2009), cinq projecteurs et cristaux liquides.
Courtesy of Tate, London© 2009 (Jerry Hardman-Jones)


"L'art contemporain a ses vétérans. Il les néglige parfois. Puis les réhabilite soudain, au crépuscule de leur vie. Gustav Metzger est l'un d'eux. Méconnu en France, il a enfin droit à sa rétrospective, que lui offre le Musée d'art contemporain de Rochechouart (Haute-Vienne). Né en 1926, cet artiste britannique n'a jamais joué les stars. De 1977 à 1980, il avait même fait une "grève de l'art", refusant de produire. Mais depuis quelques années, le voilà propulsé au-devant de la scène : les biennales se l'arrachent, Londres l'exalte. C'est sa rétrospective de l'automne 2009 à la Serpentine Gallery londonienne qui se pose aujourd'hui au château de Rochechouart, coproducteur. Couvrant cinq décennies, de 1959 à 2009, elle garde toute sa radicalité."

Voir aussi l'article du Guardian : http://www.guardian.co.uk/artanddesign/2009/sep/28/gustav-metzger-auto-destructive
"Gustav Metzger, décennies 1959-2009",
Musée d'art contemporain, place du château, Rochechouart. Jusqu'au 15 juin 2010.
http://www.musee-rochechouart.com/

Pour mieux découvrir l'artiste, autravers de ses écrits et projets : http://www.luftgangster.de/gmetzger.html