Articles les plus consultés

29 septembre 2010

Faits divers d'Estuaire, Kinya Maruyama



L’œuvre d’art de l’artiste-architecte japonais Kinya Maruyama créée en 2007 pour la biennale d’art contemporain Estuaire a été victime d’un incendie samedi midi. La Tour des filles (photo) a été entièrement détruite. Le maire et le directeur d’Estuaire font appel à la population pour la reconstruire. En attendant, Le Jardin étoilé est fermé au public. ll avait déjà dû fermer pendant quatre mois à cause de la tempête Xynthia. Une enquête est en cours pour déterminer l’origine du sinistre. « Plus que jamais, la municipalité de Paimbœuf et Estuaire soutiennent cette œuvre qui apporte richesse culturelle, artistique et touristique à la commune », écrivent Michel Bahurel, maire de la commune, et Jean Blaise, directeur d’Estuaire, dans un communiqué commun. Info de ouest-france : http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-Une-%C5%93uvre-d%E2%80%99art-d%E2%80%99Estuaire-detruite-par-le-feu-a-Paimb%C5%93uf_42314-1528515-pere-pdl_filDMA.Htm
La page de présentation de l'oeuvre sur le site de la ville de Nantes : http://www.nantes.fr/kinya-maruyama

Découvrir un diaporama sur cette installation (et d'autres d'Estuaire) : http://estuaire-nantes-st-nazaire-2007-2011.over-blog.com/article-33763911.html

"En 2007, Kinya Maruyama pose les “bases” d'un jardin, dessiné à partir de la constellation de la Grande Ourse et des quatre points cardinaux, où l'on peut déambuler, grimper, se reposer... Un jardin construit en utilisant des matériaux de la région et grâce à de multiples solidarités (habitants, élèves…). Pérenne et évolutive jusqu’en 2011, l’aventure ne s’est jamais interrompue : en 2008, l’architecte retrouve à plusieurs reprises la commune pour de nouvelles plantations et définir la continuité de cette réalisation. En 2009, Kinya Maruyama a choisi de créer une “clôture magique” et une arche-portail en bois et métal, végétalisée avec des plantes grimpantes. À l’intérieur, de nouvelles plantations mêlent les espèces et une petite serre voit le jour pour permettre d’introduire un potager." Présentation sur le site d'Estuaire : http://www.estuaire.info/009/html/fr/artistes/maruyama.html
Pour découvrir un aspect du travail collectif, un workshop avec des étudiants de la région : http://www.eskis.org/2009/04/19/kinya/