Articles les plus consultés

16 septembre 2009

Lyon 2009, c'est parti pour "Le spectacle du quotidien"



"Sarah Sze crée des sculptures éphémères liées à un lieu précis. Elles sont construites avec des milliers de petits objets de la vie courante, assemblés en des formes à la fois maîtrisées et irrationnelles. Créant des réseaux de sens et d’associations impossibles, échelles, plumes, tiges, ciseaux ou morceaux de polystyrène s’élancent dans l’espace et l’envahissent totalement pour constituer une vaste sphère. Chaque objet appartient à un tout : dans une théorie du chaos chaque fois reformulée, les oeuvres de Sze forment un mélange de hasard et d’équilibre fragile qui déconstruit l’espace autant qu’il crée des mondes possibles. Un étrange écosystème, à la manière d’un cycle de transformation et de recyclage, de croissance et de mort : les installations de l’artiste incorporent les contingences de l’instant et du site (le mouvement de l’air, l’orchestration du poids des objets ou les couleurs qui se fanent) ; une fois l’exposition finie, l’oeuvre de Sze est démontée et ses matériaux sont conservés pour une réutilisation future dans une nouvelle sculpture."
Elle expose actuellement à la Xème Biennale de Lyon. (Il sagit ici du texte de présentation de son travail sur le site de la biennale)

Nous vous avions déjà parlé de la biennale il y a quelques mois suite au départ de la première commissaire Caroline David; cette charge ayant été reprise tardivement par le Chinois Hou Hanru. Cette fois on y est, du 16 septembre au 3 janvier 2010, et en quelques chiffres :
quatre lieux ( le Musée d'art contemporain, la Fondation Bullukian, l'Entrepôt Bichat et la Sucrière); trente-cinq oeuvres réalisées spécialement par les artistes pour cette Biennale et
un programme d'une centaine de manifestations.
"La Biennale est construite selon un modèle qui intègre plusieurs dimensions, parce que le thème recouvre plusieurs facettes. J'ai donc organisé la Biennale selon 5 piliers qui se retrouvent facilement au fil de l'exposition. Quand vous aller découvrir Le spectacle du quotidien, vous allez explorer « La Magie des Choses », qui vous propose le travail d'artistes qui modifient des objets, des situations du quotidien en de nouveaux horizons esthétiques et posent ainsi des questions d'ordre social, historique et politique. « L'Eloge de la dérive » s'intéresse aux artistes qui interviennent dans l'espace urbain et créent des formes artistiques qui résistent à l'ordre et aux contraintes spatiales.« Vivons ensemble » explore le dialogue entre la ville et les communautés qui l'habitent, alors que « Un autre monde est possible » reçoit la parole d'artistes qui examinent la réalité de façon critique et imaginent de nouveaux ordres sociaux parfois utopiques. Très proche de ce dernier pilier, il existe un projet qui s'appelle « Veduta » et qui inverse la proposition habituelle de l'art. Au lieu de faire venir le public voir des œuvres d'art, on fait aller les œuvres d'art vers le public et ce dans des quartiers en renouvellement urbain. Veduta, c'est en réalité la Biennale près des gens, chez eux. En proposant des expériences inédites autour de l'art contemporain, on essaie de nouer un dialogue, de parler d'art ou de tout simplement le regarder."

Extrait de l'interview de Hou Hanru, commissaire de la biennale de Lyon 2009, sur le site de la manifestation et qui résume très clairement son programme : http://www.biennaledelyon.com/

Ne ratez pas la galerie photos et vidéos qui donne un aperçu des expositions et manifestations.
La biennale est suivie de très près par le quotidien le monde (et avec enthousiasme) : "La Xe Biennale de Lyon en bref" http://www.lemonde.fr/culture/article/2009/09/15/la-xe-biennale-de-lyon-en-bref_1240634_3246.html , "Petites choses, grande réussite" http://www.lemonde.fr/culture/article/2009/09/15/xe-biennale-de-lyon-petites-choses-grande-reussite_1240626_3246.html#ens_id=1240636 , "Six artistes, six agitateurs du quotidien"http://www.lemonde.fr/culture/article/2009/09/15/six-artistes-six-agitateurs-du-quotidien_1240627_3246.html#ens_id=1240636 ... et encore beaucoup d'autres.

... Mais il y a aussi l'opposition qui s'exprime : http://apea.over-blog.net/article-35845185.html