Articles les plus consultés

29 décembre 2009

"Les sculptures meurent aussi"

"Une exposition de Lorenzo Benedetti. Avec Francesco Arena, Michael Dean, Alex Cecchetti, Ida Ekblad, Guillaume Leblon, Mandla Reuter, Oscar Tuazon et des oeuvres de la collection Würth. La troisième exposition de Lorenzo Benedetti à la Kunsthalle Mulhouse, "Les sculptures meurent aussi" vient clore une réflexion sur la question de l’oeuvre et de son contexte. Comment une oeuvre évolue-t-elle dans le temps et dans des environnements successifs?Après avoir provoqué le dialogue entre l’espace d’exposition et les pièces exposées, après avoir interrogé la force et le sens des œuvres à l’échelle de leurs parcours, Lorenzo Benedetti fait le constat d’une redéfinition des formes et d’un rapprochement des esthétiques des années 50 et 60. L’époque post-conceptuelle que nous vivons est celle d’un retour à la sculpture, à la forme et à la matière. Le titre de l’exposition fait référence au documentaire d’Alain Resnais et Chris Marker « Les statues meurent aussi ». « Quand les hommes sont morts, ils entrent dans l’histoire. Quand les statues sont mortes, elles entrent dans l’art» ainsi commence le film réalisé en 1953. En d’autres termes les statues dépouillées de leurs usages ethnologiques entrent au musée, thèse hautement controversée à l’époque, sur fond d’anticolonialisme. A son tour, Lorenzo Benedetti s’intéresse à la mort des statues comme point de départ d’une réflexion sur l’objet, sur la définition de la sculpture dans une nouvelle contextualisation conceptuelle ou environnementale. Il voit dans les travaux de Francesco Arena, Michael Dean, Alex Cecchetti, Ida Ekblad, Guillaume Leblon, Mandla Reuter, Oscar Tuazon une affirmation et revendication de la forme qui s’impose comme une intention et finalement une esthétique. Dans l’exposition les oeuvres des artistes contemporains côtoient des sculptures plus anciennes, issues de la collection Würth, rappelant ainsi que cette primauté de la forme et de la matière n’est pas chose nouvelle dans les arts modernes et contemporains."
Texte de présentation de l'exposition sur le site de "La Fonderie".
La Kunsthalle - Centre d'art contemporain (http://www.kunsthallemulhouse.com/), 16 rue de la Fonderie à Mulhouse.
Du 28 janvier 2010 au 28 mars 2010.
Lorenzo Benedetti, le commissaire de cette exposition, est invité par la Kunsthalle de Mulhouse pour encadrer la première saison de ce nouveau lieu. Il y a déjà une première exposition à son actif : « La Notte ». Voir : http://www.artenalsace.org/spip.php?rubrique20 et http://www.lalsace.fr/fr/sorties/avenir/article/2005325,1236/Des-chemins-pour-bifurquer-a-la-Kunsthalle.html




Francesco Arena, "Giornali nel vuoto di un´aureola", 2009

Michael Dean, détail d'un relief en béton


Alex Cecchetti (pas de site particulier)



Alex Cecchetti, "King Head of Elk", installation

Ida Ekblad : http://www.ida-ekblad.com/

Ida Ekblad, "Bishop"


Guillaume Leblon : http://guillaumeleblon.com/



Guillaume Leblon, "Four Ladders", 2008



Mandla Reuter (site très minimaliste) : http://www.mandlareuter.com/


Mandla Reuter, "Coppice", 2007

Oscar Tuazon : http://acasculpture.blogspot.com/2009/12/oscar-tuazon-plie-le-jusqua-ce-quil.html
Oscar Tuazon, "Study for Sculpture Roof "(A Thing), 2009

Pour d'avantage d'informations sur le film cité de Alain Resnais et Chris Marker, voir la page du site "fabrique de sens" consacrée au film : http://www.fabriquedesens.net/Les-statues-meurent-aussi

Un objet est mort quand le regard vivant qui se posait sur lui a disparu. Et quand nous aurons disparu nos objets iront là où nous envoyons ceux des nègres, au musée.