Articles les plus consultés

05 juin 2010

Daniel Spoerri, "le Déjeuner sous l'herbe"

Vue des fouilles du "Déjeuner sous l'herbe" de Daniel Spoerri, Domaine de Montcel, Jouy-en-Josas, juin 2010 © Denis Gliksman/Inrap

Le 23 avril 1983, 120 personnalités du monde de l’art contemporain participent à un banquet organisé par l’artiste Daniel Spoerri dans le parc du domaine du Montcel, à Jouy-en-Josas (Yvelines), où devait s’implanter un an plus tard la fondation Cartier. Au milieu de ce repas de tripailles, le banquet est enterré dans une tranchée longue de 60 mètres creusée dans la pelouse. Tables, nappes, vaisselle, couverts, reliefs de repas, graffitis, dédicaces, objets d’art, photos sont ensevelis sous des mètres cubes de terre, au cours d’un rituel collectif orchestré par l’artiste. Cette performance intitulée L’enterrement du tableau-piège marque le renoncement par Daniel Spoerri à sa série de tableaux-pièges, dont de nombreux spécimens sont exposés dans les musées. Il en restera dans le parc une œuvre discrète, intitulée Le déjeuner sous l’herbe en référence ironique au tableau de Manet, lui-même inspiré du Concert champêtre de Titien. Le déjeuner sous l’herbe fait partie des œuvres pérennes (Long Term Parking d’Arman, Hommage à Eiffel de César, Six ifs de Raymond Hains...) qui sont demeurées dans le parc du Montcel après le déménagement de la fondation Cartier boulevard Raspail à Paris, en 1994. Enfoui depuis 1983, le banquet de Daniel Spoerri s’est décomposé, jusqu’à n’être qu’un souvenir. Pour en étudier les vestiges, vingt-sept ans plus tard, les premières fouilles archéologiques de l’histoire de l’art contemporain sont organisées, sous l’égide de l’artiste, par la Société du déterrement du tableau-piège, de l’université de Paris I, de l’EHESS, de l’Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux du CNRS, avec le concours de l’Inrap.
Extraits du communiqué de presse à lire sur le site de l'INRAP (Institut National de Recherches Archéologiques Préventives) et découvrir les vues panoramiques interactives du champ de fouilles : http://www.inrap.fr/archeologie-preventive/Actualites/Communiques-de-presse/Les-derniers-communiques/Communiques-nationaux/p-10427-Fouille-archeologique-du-Dejeuner-sous-l-herbe-de-.htm
Le site de l'ariste : http://www.danielspoerri.org/ ; sans oublier de visiter "Il Giardino di Daniel Spoerri" : http://www.danielspoerri.org/italienisch/home.htm