Articles les plus consultés

11 juin 2010

Takashi Murakami, manga à Versailles

Takashi Murakami, " My Lonesome Cowboy" (1998)



Le plasticien japonais Takashi Murakami fera souffler à l'automne l'esprit manga chez le Roi-Soleil, avec vingt-deux oeuvres installées dans les appartements royaux et le jardin du Château de Versailles.
Ce sera la première fois que cet artiste japonais très célèbre sera présenté par une institution culturelle nationale française, a souligné Jean-Jacques Aillagon, le président de l'établissement public du musée et du domaine de Versailles.
Cette exposition, en forme de "clin d'oeil", se déroulera du 14 septembre au 12 décembre. Son coût sera de 2,5 millions d'euros, essentiellement financé par le Qatar. "Cela ne pèsera pas sur les comptes de l'établissement", a indiqué M. Aillagon, qui a appris il y a quelques jours sa reconduction à la tête de l'institution.
...
L'exposition présentera essentiellement des sculptures mais aussi une vidéo, deux peintures et une moquette. La plupart n'ont jamais été montrées en France et huit ont été conçues spécialement pour l'occasion, a précisé Laurent Le Bon, directeur du Centre Pompidou-Metz et commissaire de l'exposition.
...
Les sculptures ont été sélectionnées afin qu'elle ne choquent pas le public familial de Versailles. Pas d'oeuvre pornographique en vue, comme en produit parfois l'artiste.
Les organisateurs veulent éviter la polémique qui a entouré l'exposition de l'artiste américain Jeff Koons au Château de Versailles en 2008. La présence de l'ancien époux de la Cicciolina, star du porno italien, chez Louis XIV avait déclenché les protestations de traditionnalistes.
...

Le site de l'artiste : www.takashimurakami.com/