Articles les plus consultés

20 novembre 2008

Parole de sculpteur ...Ousmane Sow


Un franc parler qui dérange parfois, c’est le principal défaut que l’on peut
attribuer à l’homme qui est très critique sur les dirigeants actuels du
continent. Au journaliste du journal “Le Monde“, qui lui demandait pourquoi il
avait sculpté le Général De Gaulle, les poches plates, il répondait : « De
Gaulle ne traînait pas de casseroles. Il n’a rien mis dans ses poches,
contrairement à certains chefs d’Etat africains. Ceux-là, si je les sculptais,
c’est des besaces pleines que je leur ferais, et des deux côtés ».

Trouvé dans Lefaso.net , un article d' Hermann Nazé : http://www.lefaso.net/spip.php?article29506&rubrique8 évoquant un article du "monde"publié le 8 octobre 2008, par Catherine Simon (n'est plus en ligne); on peut malgré tout le trouver incomplet sur : http://www.monversailles.biz/article-24156580.html


Ousmane Sow a réalisé tout une série de statues à l'effigie de grands hommes : Victor Hugo, Nelson Mandela, Mohammed Ali, Gandhi, Martin Luther King… La transposition en bronze, si elle assure la pérénité des oeuvres, est une grande perte par rapport à la matière de la création originale (terre, fibres, bandelettes de jute, pigments, paille...) malgré la qualité de la coulée et les effets de patines.

Signalons enfin le très beau livre (retrospective) "Ousmane Sow" de Béatrice Soulé, Jacques A. Bertrand, Germain Viatte, Emmanuel Daydé (Collectif) chez Acte Sud Editions