Articles les plus consultés

05 novembre 2008

"Foutoir" de sculptures... Turbine Hall, Tate Modern

Tout d'abord, quelques nouvelles du bâtiment : les "dégats" provoqués par Doris Salcedo ont été réparés. Voir l'article précédent : http://acasculpture.blogspot.com/2007/10/sculpture-destroy.html


Louise Bourgeois + Henri Moore + Calder + Dominique Gonzales-Foerster + Oldenburg + ? = foutoir... mais il paraît que c'est voulu ! C'est confirmé par l'artiste :

"In the shelter, the prone figures are reminiscent of Henry Moore's 'shelter
drawings', while his sculpture for sheep stands next to a giant apple core by
Claes Oldenburg and Coosje van Bruggen. Museums have been closed for years
because of water seepages and the high level of humidity. In the huge collective
shelter that the Turbine Hall has become, a fantastical and heterogeneous
montage develops, including sculpture, literature, music, cinema, sleeping
figures and drops of rain." (Dominique Gonzales-Foerster)

Un autre avis sur l'expo sur "Qu'est-ce que l'art (aujourd'hui) ?", le blog art contemporain très actif de Lucileee (hébergé par "le monde") :

...[Grande était mon impatience de découvrir l’installation de Dominique Gonzales-Foerster dans le Hall des Turbines de la Tate. Inversement proportionnelle à la déception qui s’ensuivit une fois passé le rideau de lamelles colorées introductif à son installation. Des lits jaunes et bleus (cf. Claude Lévêque), une araignée géante (cf. Louise Bourgeois), mais aussi des citations artistiques vraiment trop explicites allant des sculptures de Calder ou de Henri Moore à celles de Bruce Nauman. Limites de l’exercice ? Très certainement. Ce jeu ici sur l’échelle ne marche pas : l’effet produit reste atone et sans lien ; l’ambiance est sinistre, citationnelle et non mise en scène.]...

http://lucileee.blog.lemonde.fr/2008/10/25/londres-5-dominique-gonzales-foerster-a-la-tate-modern