Articles les plus consultés

09 avril 2010

Wim Delvoye, du bon usage du décoratif

"Torre" (2009-2010), acier Corten découpé au laser - 1200 x 245 x 800 cm.
Courtesy Studio Wim Delvoye et Galerie Emmanuel Perrotin. L'oeuvre qui accueillera les visiteurs de l'exposition dans la cour d'honneur.


Dans le cadre de sa programmation d’art contemporain, et en écho à l’exposition Corps et décors, Rodin et les arts décoratifs, le musée Rodin invite Wim Delvoye à exposer une sélection d’oeuvres emblématiques au sein de l’hôtel Biron et dans la cour d’honneur du musée...

Revisitant tous les genres, y compris les plus inconciliables, Wim Delvoye s’approprie la question du décoratif et la dynamite en rompant la cohérence supposée entre le motif ornemental et la fonction de l’objet, support de représentation. Un déplacement et un déclassement dont la surenchère met à mal et renverse toute notion de « bon » ou de « mauvais goût » dans les arts décoratifs.

Extraits de la présentation de l'exposition sur le site du Musée Rodin : http://www.musee-rodin.fr/expodelvoye.html


"Chapelle" (2006), acier Corten découpé au laser, vitraux, au Mudam, Luxembourg. A découvrir sur le site de l'artiste (qui vaut la promenade), avec vos lunettes 3D : http://www.wimdelvoye.be/3D.php#
Exposition du 16 avril au 22 aout 2010 au Musée Rodin, 79 rue de Varenne à Paris.
Nous vous avions déjà parlé de Wim Delvoye : http://acasculpture.blogspot.com/2009/01/sculpture-de-merdewim-delvoye.html
Le site de la galerie de l'artiste : http://www.galerieperrotin.com/artiste-Wim_Delvoye-7.html
Et toujours une petite polémique sur le coin du feu : ici les cochons tatoués au coeur de la tourmente; un article parmi beaucoup d'autres : http://www.rtbf.be/info/economie/wim-delvoye-cree-la-polemique-a-nice-187418