Articles les plus consultés

19 janvier 2009

Damian Ortega, l'oeil du sculpteur


Bientôt la fin de l'exposition Damian Ortega au Centre Pompidou (à l’Espace 315) , dont nous avons déjà parlé dans nos pages http://acasculpture.blogspot.com/2008/11/damin-ortega-loeil-de-la-sculpture.html . Jusqu'au 9 Février 2009.
Né en 1967 à Mexico, Damián Ortega est le premier artiste d'Amérique latine à exposer dans l'Espace 315. Il fait partie, avec Abraham Cruz-Villegas et Gabriel Kuri, des artistes les plus remarqués de la nouvelle génération mexicaine. Il a été révélé en 2003 par l'oeuvre Cosmic Thing, à la 50e biennale de Venise, où une « Coccinelle » Volkswagen était démantelée et suspendue au plafond, déconstruction ironique d'un objet culte de la société de consommation mexicaine. Damián Ortega a commencé sa carrière en tant que créateur de bandes dessinées politiques. Son art manifeste toujours un sens du ludique, qu'accompagne un goût prononcé pour les jeux de langage. Sceptique face aux formes utopiques de l'architecture moderne, l'artiste réalise souvent ses sculptures, photographies et actions à partir de matériaux « pauvres ».Une collection de maquettes moléculaires en trois dimensions est présentée à l'entrée de l'exposition. On pénètre ensuite dans l'espace central où quelque 6 000 modules colorés sont suspendus au plafond. Au fond de la salle, le visiteur découvre à travers une lentille l'installation, qui fonctionne comme une «camera oscura». Avec ce projet, l'artiste reste fidèle à son principe de fragmentation et de dispersion des formes dans l'espace et permet aux spectateurs d'expérimenter de manière littérale le processus de la perception qui relie l'oeil au cerveau.