Articles les plus consultés

14 janvier 2009

Sculpture "européenne" et humour tchèque...David Cerny

Un artiste tchèque a reconnu mardi avoir mystifié la présidence tchèque de l'UE avec une oeuvre d'art monumentale exposée depuis lundi au siège du Conseil de l'UE à Bruxelles. L'oeuvre baptisée "Entropa" est présentée par le catalogue officiel comme "L'Europe vue par les artistes des 27 États membres de l'UE", alors qu'elle est en réalité l'oeuvre d'un seul plasticien, David Cerny, qui a inventé 26 artistes fictifs, avec faux noms et fausses biographies.


Le site (la page risque de ne pas rester indéfiniment) de la présidence thèque qui présente très sérieusement le projet : http://www.eu2009.cz/en/news-and-documents/news/entropa-:-les-stereotypes-sont-des-barrieres-qu_il-faut-detruire-5641/
Entropa : Les stéréotypes sont des barrières qu’il faut détruire.
La République tchèque a aujourd’hui dévoilé dans l’atrium du bâtiment Justus Lipsius, siège du Conseil de l’UE à Bruxelles, une installation d’art moderne intitulée «Entropa». Cette installation restera en mode « pause » jusqu’au jeudi 15 janvier, date à laquelle elle « commencera à vivre » en plein régime. Une conférence de presse sera organisée à cette occasion dans les locaux du bâtiment Justus Lipsius en présence, entre autres, du vice-premier ministre tchèque chargé des Affaires européennes, Alexandr Vondra, et du représentant permanent de la République tchèque auprès de l’Union européenne, Milena Vicenová. Entropa est l’œuvre commune de 27 artistes tous originaire d’un État-membre différent. Chaque objet représente un État-membre en se servant des stéréotypes communs ou des préjugés. La présidence a chargé les artistes de travailler sans restrictions et les a laissés libres de créer ce qu’ils voulaient. « La sculpture, et l’art de façon plus générale, peut parler quand les mots manquent. En ligne avec la devise de la présidence tchèque « Une Europe sans barrières », nous avons donné à 27 artistes la même opportunité de s’exprimer librement pour prouver que dans l’Europe d’aujourd’hui il n’y a pas de place pour la censure », a déclaré le vice-premier ministre Alexandr Vondra. « En retour, nous avons une œuvre commune et cependant peu commune. Je suis confiant en l’esprit ouvert de l’Europe et en sa capacité à apprécier un tel projet. » « La liberté de l’art est une extension de la liberté d’expression qui elle-même est l’une des valeurs fondamentales de la démocratie », a affirmé Milena Vicenová, le représentant permanent de la République tchèque auprès de l’Union européenne. « Il existe de nombreuses barrières à l’intégration et à la coopération en Europe. Les stéréotypes sont de telles barrières. En les signalant, nous contribuons à les détruire. Se moquer des préjugés est la manière la plus efficace les anéantir.


Ne ratez pas le lien "Entropa" (pdf) , catalogue des artistes imaginaires des 27 pays; un petit régal de clichés...


Le site de l'artiste : http://www.davidcerny.cz/

David Cerny : "rok : 2003"

A suivre : http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39-38144800@7-54,0.html ; http://www.france24.com/fr/20090115-exposition-entropa-tcheque-excuse-bulgarie-toilette-ue-stereotype