Articles les plus consultés

06 février 2012

Chiharu Shiota, les pulsations de l'infini


Un souvenir revient fréquemment à l’esprit de Chiharu Shiota quand elle parle de son travail. Réveillée en pleine nuit, elle assiste, encore enfant, au spectacle terrifiant de l’incendie qui dévore la maison de ses voisins.
Au petit matin, dans les décombres fumants, seul demeure le squelette carbonisé d'un piano réduit au silence. La fillette en perd elle-même la voix pendant quelques jours. Effet de la fumée ou intériorisation du drame ? Toujours est-il que la silhouette de ce piano brûlé ressurgit vingt ans après dans l'oeuvre de l'artiste dont les installations explorent, sur le mode métaphorique et onirique, la question de l'absence, de la mémoire, de la disparition.

Née en 1972 à Osaka, Chiharu Shiota suit une formation en peinture à l'Université de Kyoto avant de mettre le cap, au milieu des années 1990, sur l'Allemagne où elle poursuit sa formation aux côtés de Marina Abramovic et de Rebecca Horn. Établie à Berlin, c'est là, dans cette ville en chantier exhibant ses cicatrices, qu'elle trouve son havre et la maturité de son expression.

L'oeuvre de Chiharu Shiota, mêlant performance, body art et installation, place le corps au centre de sa pratique sculpturale.
L'artiste a été l'élève de Marina Abramovic à Hambourg dans les années 1990. Son langage artistique s'est nourri des influences des précurseurs Louise Bourgeois, Eva Hesse, ou Ana Mendieta, tant au niveau de l'expérimentation physique et du travail sur l'inconscient qu'à travers le choix de matériaux délicats et traditionnellement liés à la féminité-tissus, fils.
 
Après une exposition très remarquée à la Maison Rouge au printemps 2011, l’artiste Chiharu Shiota revient à Paris à la Galerie Daniel Templon. Elle y présentera une installation monumentale conçue spécialement pour l’espace de l’Impasse Beaubourg.

Lire la suite dans le Magazine Connaissance des Arts février 2012
Présentation de l'artiste sur le site Connaissance des Arts

Exposition / installation "White Line - Infinity", du 7 janvier au 18 février 2012 à la galerie Daniel Templon 30, rue Beaubourg à Paris.

Vue partielle de l'installation à la Galerie Daniel Templon

Article de Libération : http://next.liberation.fr/arts/01012387025-chiharu-shiota-tisse-sa-toile-a-paris

De nombreuses vidéo du travail de l'artiste sont à découvrir sur You Tube

Nous avions parlé de Chiharu Shiota à l'occasion d'un coup de cœur à la Biennale de Venise en 2011 : http://acasculpture.blogspot.com/2011/07/chiharu-shiota-memoire-des-toiles.html