Articles les plus consultés

18 février 2012

Tribute to Gordon Matta-Clark ?

Les fondations (presque inexistantes) d'un immeuble (banlieue de Shanghaï) sont minées par les intempéries, et il "se couche" proprement... Il n'y a pas à dire, c'est puissant!
Info sur : http://zonaeuropa.com/200906c.brief.htm#011

Face à ces images, il y a quelque chose qui fait penser immédiatement à Gordon Matta-Clark ? Une sorte de révélation brutale et sans concessions de l'invisible...

Gordon Matta-Clark (22 juin 1943 – 27 août 1978) est un artiste américain connu pour ses œuvres sur site spécifique réalisées dans les années 1970. Il est célèbre pour ses « coupes de bâtiment» une série de travaux dans des bâtiments abandonnés dans lesquels il a enlevé des morceaux de planchers, de plafonds, et de murs et notamment "Conical Intersection" que la Biennale de Paris 1975 avait organisée : une percée architecturée dans le vif d'un immeuble rue Beaubourg, à la fois en face du Centre Georges Pompidou en construction et de l'appartement de Ghislain Mollet-Viéville...
 ... Gordon Matta-Clark est célèbre pour ses travaux qui ont radicalement altéré les structures existantes. Ces "Building Cuts" (par exemple, une maison est coupée sur la moitié verticalement) changent la perception du bâtiment et de son environnement proche. Ces découpes de bâtiments se faisaient la plupart du temps sur des immeubles ou maisons abandonnées...

 ... Son travail comprend des performances et du recyclage, des travaux sur l'espace et la texture, et ses « coupes de bâtiment». Gordon Matta -Clarck parle également d'opérations alimentaires ou culinaires qu'il applique à ses œuvres, ces opérations sont au nombre de trois:
  • Sélection : Les ingrédients dans leurs formes naturelles.
  • Préparation : Chaque substance est cuite, mélangée, trempée, passant par diverses modifications.
  • Cuisson : La flamme, le temps et les éléments.
L'intérêt que portait Gordon Matta-Clarck à la cuisine et à l'alchimie comme activités créatrices se retrouve pleinement dans une pièce évolutive du nom de Agar qui était une accumulation d'éléments métalliques, minéraux et organiques (suivant le procédé culinaire de Gordon Matta-Clarck énoncé ci-dessus).
(wikipedia)

  "Splitting" (1974). Impression chromogénique 101.6 x 76.2 cm.
Purchase, The Horace W. Goldsmith Foundation Gift through Joyce and Robert Menschel, 1992 
 "Splitting" (1974). Vue extérieure. Photo de l'artiste.
 

"Day's End" (1975)
"Day's End" (1975). 23'10'' , Betacam SP, PAL, couleur et noir et blanc, silencieux
Collection Centre Georges Pompidou, Paris (France).
 
Lire des informations complémentaires sur cette œuvre sur le site newmedia-arts.be


"Conical Intersect" (1975). Rue Beaubourg, Paris.
courtesy of David Zwirner, NY and the Estate of Gordon Matta-Clark
"Conical Intersect" (1975). Collection SFMOMA.
© Estate of Gordon Matta-Clark / Artists Rights Society (ARS), New York


 “Office Baroque” (1977) Découpe d'un immeuble de bureaux à Anvers(B). Photo de l'artiste.
 Office Baroque” (1977). Estate of Gordon Matta-Clark/Artists Rights Society, New York



Et encore beaucoup de résultats à découvrir en faisant une recherche dans Google images. Il ne subsiste aucune œuvre in situ de Gordon Matta-Clark et pourtant il est devenu un des artistes mythiques du XXème siècle et le net foisonne d'images de ses créations...
Pour approfondir le sujet :
Le fonds Gordon Matta-Clark, hébergé par le Centre Canadien d'Achitecture (CCA); lire "Le fonds Gordon Matta-Clark au Centre Canadien d'Architecture" par Louise Désy et Gwendolyn Owens.