Articles les plus consultés

29 mai 2010

Charles Van der Stappen le novateur

Charles van der Stappen, "Le Sphinx Mystérieux" (1897); ivoire, bronze. 56 x 46 x 31 cm.
Musées Royaux d'Art et d'Histoire, Bruxelles.


A l'occasion du centenaire de la mort de Charles Van der Stappen (1843-1910), les Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique organisent une exposition documentaire en commémoration de ce sculpteur à multiples facettes. En 1875, Van der Stappen se fit connaître en alliant l'étude des antiques et du Quattrocento italien ainsi que le naturalisme qui était en son temps prédominant. Il dut sa renommée en majeure partie à ses travaux pour des monuments et des sculptures décoratives de façade. Ceux-ci exécutés dans un style éclectique mêlant réalisme et Art Nouveau. En tant que professeur et directeur de l'Académie des Beaux-Arts de Bruxelles, il se distingua par son approche novatrice de l'enseignement artistique. En outre, il développa, avec Constantin Meunier, le programme de sculptures destinées au Jardin Botanique de Bruxelles. Dans le domaine des arts décoratifs du style Art Nouveau il collabora avec Victor Horta. De par son goût pour la littérature contemporaine, son atelier devint un espace de rencontre apprécié par des artistes de différentes disciplines. Sculptures et maquettes, une sélection de dessins, d'esquisses préparatoires, de projets, et de documents d'archives seront présentés dans l´exposition. (Communiqué de presse).

Une exposition qui survient à point nommé dans le cadre du 300ème anniversaire de notre chère Académie des Beaux-Arts de Bruxelles : http://www.arba-esa.be/fr/accueil.php

Aux Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique, Musée d'Art ancien et d'Art moderne; du 2 juin au 26 septembre 2010 : http://www.fine-arts-museum.be/site/FR/frames/F_expo.html

Pour quelques infos à propos de l'artiste : http://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_Van_der_Stappen